• sjtasteyre

Avoir recours à un coach en divorce une bonne idée? Le point de vue de l' avocat.

Le concept de coach du divorce et de la séparation est encore bien méconnu en France. Je travaille depuis quelques années avec Audrey Zeitoun, divorce coach à Londres, et je ne me pose plus la question de l’ utilité et des biensfaits d’avoir recours à ce type de soutien en plus ou à la place du thérapeute.


Pourtant je peine encore à faire accepter ce concept à mes clients ou même à mes confrères.


Dans le cadre de la semaine de la médiation familiale #familymediationweek au Royaume Uni, j’ ai eu l’ occasion d’assister à un webinaire sur la relation entre le divorce coach et la médiation, webinaire au cours duquel une coach en divorce est venue rappeler l’ importance de son rôle dans le cadre de la médiation familiale. Elle parlait plus spécifiquement de la préparation des clients à la médiation, mais ses propos s’appliquent également plus généralement aux clients en instance de divorce .


En ma qualité d’avocate de la famille exerçant en contexte international je me trouve souvent confrontée aux situations de blocages en tous genres dans mes dossiers de divorce. Nombre de ces blocages pourraient être évités ou tout simplement résolus avec l’ intervention d’ un coach en divorce.


C’ est d’ailleurs pour m’aider à gérer les émotions de mes clients, première cause de blocage des dossiers, que j’ ai commencé à collaborer avec Audrey Zeitoun. En effet, les clients ne sont pas toujours prêts à divorcer, et il faut pouvoir les aider à gérer leurs émotions, les aider à accepter le fait que la relation est terminée et que cela peut prendre plus ou moins de temps à finaliser tous les aspects du divorce. Je travaille avec des thérapeutes, mais l’ intervention du coach s'avère plus efficace pour permettre d’avancer dans un dossier, laissant au thérapeute le soin de panser les blessures et les traumas du passé.


En quoi le coach en divorce aide les clients et de fait l' avocat?


- Il aide le client à communiquer avec son conjoint. Le plus gros problème des couples est cette absence de communication, laquelle passe souvent uniquement par les avocats ce qui est mauvais signe.


- Il aide à faire comprendre que les émotions n’ont rien à faire devant le juge. Le juge est là pour prendre une décision sur le partage des avoirs du couple, sur l’ attribution d’ une prestation compensatoire, sur la résidence des enfants… Mais la colère, la frustration, la tristesse n’ ont pas leur place devant le juge. Il faut donc trouver un moyen de les gérer ailleurs, et ce travail peut se faire avec le coach.


- Le coach est là aussi pour aider le client à gérer ses attentes, pour éviter les déceptions, le découragement, faire comprendre que trouver un accord prend du temps, qu’ il faut être patient.


- Il est important également de se préparer au divorce, au processus, mais aussi à la décision. Trop souvent les clients arrivent au prononcé du divorce et n’ ont pas fait le deuil de la relation, n’ ont toujours pas accepté la rupture ni la situation. Le coach va aider à ne plus être dans le déni, à se mettre dans le bon état d’esprit pour prendre les décisions qui sont les bonnes pour le client.


Cela étant dit les clients sont en général réticents à faire appel à un coach en divorce, en plus de leur avocat et d’ un thérapeute. Cette réticence est souvent motivée par des raisons de couts.


Mais comme pour tout, il faut savoir investir pour obtenir un meilleur résultat. Pour accepter d’ avoir recours aux services d’ un coach en divorce, il faut voir le côté positif, voir ce que cela va apporter en plus. D’ expérience, les clients qui ne sont pas accompagnés, perdent beaucoup de temps et d’ argent avec leur avocat à parler de leurs frustrations et de leur colère par rapport à l’ attitude de leur conjoint. Ils ressassent les mêmes anecdotes, se lamentent sur l’ injustice de la situation. Or l’ avocat n’ a pas les outils pour intervenir sur cette partie du divorce, qu’ est la gestion des émotions. Il ne peut que prêter son oreille plus ou moins attentive…


Pour toutes les raisons indiquées ci-dessus, le recours à un coach en divorce permettra de réduire les honoraires de l’ avocat. Le client sera dans un meilleur état d’esprit pour écouter et comprendre ce que son avocat a à dire et cela lui permettra de prendre les décisions qui s’imposent.


L’ idée qu’ il est nécessaire de s’entourer d’ une équipe de professionnels quand on divorce, fait peu à peu son chemin. Le divorce n’ est plus désormais plus le pré carré de l’ avocat, et je m’ en réjouis. Croyez-moi nous acceptons bien volontiers l’aide d’ autres professionnels du divorce, pour être le plus efficaces possible dans la défense des intérêts de nos clients.